Au quotidien

Maman travaille

Il y a 2 ans, je changeais de boulot et même carrément de métier et de secteur d’activité. J’étais responsable d’affaires dans les travaux publics et après 2 mois de formation intensive, je suis devenue ingénieur développement dans l’informatique bancaire … pour mon grand plus bonheur.

Avec ce nouveau job, j’ai trouvé la sérénité et l’épanouissement professionnel dont je rêvais. Fini les horaires de dingues, les chefs pas toujours très agréables, la boule au ventre tous les matin, les longues journées seules au bureau avec mes galères … J’ai découvert le plaisir d’aller bosser tous les matins : une super équipe, un job qui me plait vraiment.

Dans mon ancien boulot, mon niveau de stress était tel que je ne pouvais pas l’envisager. Je ne voyais pas comment j’aurais pu gérer un bébé dans ces conditions et en plus j’avais de séreux doute sur la conservation de mon poste après mon congé mater … Bref des conditions idéales pour devenir maman …

Heureusement, ma nouvelle boite a « l’habitude des congés mater » … ce qui n’est pas forcément le cas dans les travaux publics ! Bref, c’est sereinement que un peu plus d’un an après mon embauche, je débutais mon congé mater/parental sans me faire le moindre soucis pour la pérennité de mon poste et plus généralement de ma « carrière ».

J’ai toujours été persuadé qu’être mère au foyer, ce n’était pas fait pour moi. A l’aube de ces 6 mois de congés maternité/parental, j’étais donc partagé entre la joie de devenir maman et d’avoir du temps à passer avec mon petitou et la crainte de ne pas aimer cette situation, de m’ennuyer.

Avant que je ne m’arrête, mon mari (qui s’occupait de la grande majorité de tâches ménagères) avait osé prétendre qu’une fois maman il faudrait que j’y mettes moi aussi. Cette insinuation m’avait outré ! Comme si maman devait forcément rimer avec fée du logis !

Une fois à la maison « sans travail », j’avoue que je me suis sentie obligée d’augmenter considérablement ma contribution aux tâches ménagères. Même si ce n’est pas très du tout naturel chez moi, je l’ai fait (pour mon mari ❤ ) et cela n’a pas été si terrible même si c’est loin d’être parfait.

Etre mère au foyer voulait dire s’occuper de la maison mais aussi et surtout quand même s’occuper de mon petitou … et c’est là que c’est devenu plus compliqué avec le temps.

Mon petit chéri est adorable, trop mignon, trop beau … je l’aime très très très très fort mais m’occuper de lui toute la journée a fini par me peser. Même le plus adorable des bébés demande beaucoup d’attention. Au final, j’avais beaucoup de temps « libre » mais je ne pouvais rien en faire car il s’agissait en fait de la somme de nombreux instants qui au final ne permettaient pas d’attaquer une véritable activité. Les ballades, c’était sympa mais j’ai eu vite fait le tour de mon village et elles sont devenues une peu rébarbative …

Bref, contrairement à ce que bon nombre de personnes m’avaient prédit, c’est heureuse et sans la moindre larme que j’ai repris le travail fin août !

Alors oui , bien sûr, depuis ce jour, les journées défilent à la vitesse de la lumière mais j’ai réussi à trouver mon équilibre !

Le matin, je dépose mon petitou chez sa nounou, qui est extraordinaire, elle lui fait faire plein d’activités géniales, bien mieux que je ne pourrais le faire ! Comme on dit à chacun son métier 🙂 Et quoi de mieux que de savoir son petit chéri en de bonnes mains pour être sereine.

Je passe ma journée au bureau où après une dizaine de jours tranquilles pour me remettre dans le rythme, mon directeur de projet m’a accordé sa confiance pour prendre plus de responsabilité et je me régale dans cette nouvelle mission !

Grâce à mon adorable mari, je réussi également à me dégager 2 créneaux par semaine pour aller passer 1h à la salle de sport. Cela fait des années que je n’avais pas été aussi assidue dans ma pratique du sport et cela fait un bien fou !

C’est donc, certes quelques fois fatiguée mais, épanouie que je retrouve chaque soir avec le plus grand des plaisirs mon petitou.

Tout ça pour vous dire, à vous, toutes les mamans et aussi les papas ! Ne vous laissez pas influencer par les stéréotypes qui sont véhiculés tout autour de nous. Que ce soit, à la maison, au bureau ou ailleurs l’essentiel c’est d’y trouver son équilibre !! C’est à mon sens la seule et unique façon d’offrir le meilleur à votre petitou et à tout votre entourage !

Et vous, ça se passe comment ?

Publicités

3 réflexions au sujet de « Maman travaille »

  1. Crapaud a 6 ans mais je me souviens encore aujourd’hui du soulagement que j’ai ressenti le jour de ses 4 mois tout pile quand je suis retournée bosser. J’adore mon fils au dela de l’imaginable mais sentir le lait caillé et passer mes journées en jogging ce n’était pas moi. Le 4/5eme m’a aussi permis de vivre la reprise sereinement. J’envisage numero 2 l’an prochain je pense que je reprendrai rapidement aussi mais en 4/5eme de nouveau si possible.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s