Au quotidien·Heïdi Maman·Non classé

Comment j’allaite sans donner le sein (ou presque)

Au début de ma grossesse je ne savais absolument pas si je voulais allaiter ou pas. L’idée me tentait mais j’avais peur de ne pas en être capable, surtout j’avais peur de la fatigue et du « fil à la pâte » que cela représente pour une marmotte indépendante comme moi ! Mais j’étais aussi attirée par les bienfaits que cela représente pour bébé et l’envie de donner le meilleur à la chair de ma chair !

J’ai finalement décidé de ne pas me prendre la tête et de tenter l’aventure : si ça marche tant mieux sinon tant pis. L’essentiel c’est que cet enfant soit nourri après tout !

D’un extrême à l’autre

Juste après sa naissance, alors que nous étions encore en salle de travail (à attendre que je récupère l’usage de mes jambes) j’ai donné la « tétée d’accueil » à mon petit koala.

Un moment magique ! Pendant près d’1h30, il est resté accroché à mon sein comme s’il avait fait ça « toute sa vie » 🙂

Les sages femmes m’ont dit que c’était bien qu’il avait un excellent réflexe de succion (#mamandejafieredesonfils !). Bref tout commençait bien !

Nous sommes remontés en chambre vers minuit et petit koala à dormi jusqu’à 8h du matin ! Si bien que la nuit suivante cela ne m’a pas perturbée qu’il refasse une nuit marathon, au contraire j’étais contente de pouvoir dormir. Je n’ai pas non plus trouvé alarmant qu’il ne fasse que des micro tétée plutôt espacées… il ne pleurait pas il ne devait donc pas avoir faim.

C’est en fin de journée que ça c’est gâté... quand je voulais le mettre au sein il s’énervait, hurlant et secouant la tête dans tous les sens sans attraper le sein. J’ai fini par appeler une sage femme qui m’a aidé et qui m’a surtout dit que ce n’était pas normal qu’il ait si peu mangé… qu’il fallait que je le fasse téter plus même s’il ne pleurait pas… À bien y regarder c’est vrai qu’il avait pas l’air en super forme, chose confirmée à la pesée le lendemain … 😦

Heureusement pendant les 24h suivantes il a bien tétée et repris du poil de la bête … jusqu’au soir … où rebelote il s’est énervé … J’ai essayé tout ce que la sage femme m’avait montré la veille mais rien n’y faisait … mon chéri n’était pas là, j’étais fatiguée, mes hormones faisaient la fiesta … bref quand chéri est arrivé j’étais en larmes, recroquevillée sur mon lit, terriblement mal … je me sentais tellement mal, nulle de pas être fichue de nourrir mon fils …

On a sonné … 20 minutes plus tard … une éternité (les pauvres n’étaient pas assez nombreuses) … une auxiliaire un dragon est venu. La patience et l’allaitement c’était pas son fort … sa solution … forcer bébé à prendre le sein coûte que coûte … elle lui a appuyé bloqué la tête contre mon sein … mis dans une autre position sans douceur … elle l’a même grondé, lui disant qu’il n’était pas gentil qu’il fallait qu’il mange et que ce n’était pas lui qui gagnerait … j’étais mortifiée mais tellement fatiguée et désespérée que je n’ai rien dit …

Il a pris un peu puis ça a recommencé … le dragon nous a apporté un bout de sein … sans trop nous expliquer … il a pris un peu puis ça a recommencé …

biberon nidalMon pauvre petit koala devait être mort de faim et moi j’étais épuisée … blessée au plus profond de mon âme … mon fils, la chair de ma chair, préférait se laisser dépérir que téter mon sein (merci les hormones pour l’accentuation mélo dramatique) !

Vers minuit le dragon nous a proposé un biberon … on a accepté … il fallait bien que petit koala mange et que nous on dorme …

Le compromis

Le lendemain matin quand l’équipe de jour est passée, on leur a raconté notre merveilleuse nuit …

-Vous n’avez pas essayé le tire-lait ?

-Le quoi ?

Alors si, je savais ce qu’était un tire-lait mais pour moi c’était uniquement une solution pour les mamans qui retournent travaillerpréjugés quand tu nous tiens !

Les sage-femmes m’ont donc proposé un bon compromis : tirer mon lait pour le donner au biberon à petit koala. Hourra !! Je pouvais enfin nourrir mon petit avec MON lait sans pour autant le faire hurler !

Mais pourquoi le dragon ne m’a pas proposé cette solution ???!!! Quitte à nourrir petit koala au biberon autant que ce soit avec mon lait !

Par contre le tire-lait de la maternité, ça fait pas rêver ! En gros c’est un tuyau branché sur la prise d’aspiration qu’il y a au dessus du lit et relié à un biberon muni d’une téterelle qu’on place sur le sein. Point de moteur dans ce système, pour actionner le mécanisme il faut boucher/déboucher un petit trou avec son doigt pour pomper !! Un peu ch…ant comme principe ! En plus on ne peut traire tirer qu’un seul sein à la fois …

En parallèle, j’ai quand même essayé de mettre petit koala au sein mais sans succès. A chaque fois, à l’approche du sein il secoue la tête de droite à gauche sans arriver à « s’accrocher », ce qui l’énerve et empire la situation jusqu’à ce qu’il pleure hurle ….

Grâce au tire-lait, j’ai pu nourrir petit koala qui a du coup repris du poids, condition sine qua non pour avoir l’autorisation de sortir de la maternité.

Rythme de croisière

Notre équipement

tire20lait
Tire-lait Medela Lactina Plus

En sortant de la maternité, je suis passée à la pharmacie chercher un tire lait (la location est prise en charge par la secu sur ordonnance).

 

J’ai donc récupéré un Medela Lactina plus, c’est un ancien modèle mais qui fait très bien l’affaire. Contrairement à celui de la maternité, il est électrique, moins bruyant et la force d’aspiration est réglable. En plus, il est possible de brancher 2 biberons en même temps pour exprimer les 2 seins à la fois et donc diviser par 2 le temps nécessaire ! Ce détail n’en est pas un si tu ne veux passer tes journées à tirer ton lait !

tirelaitsymphony
Tire-lait Medela Lactina Plus

Même si ce modèle fonctionne bien, je l’a ramené au bout d’une semaine au profit d’un modèle plus récent, le Medela Symphoy 2.0, que j’ai trouvé dans un magasin de matériel médical.

Pourquoi ce changement ?

Pour des raisons techniques : ce modèle, plus récent, dispose de la technologie exclusive de Medela 2-Phase Expression. Elle permet de recréer les conditions très proches d’un allaitement de bébé, tout en se montrant plus efficace qu’un tire-lait classique. Tout d’abord, un rythme d’aspiration rapide provoque le réflexe d’éjection du lait et l’écoulement du lait. Cette phase est appelée la stimulation. Ensuite, un rythme d’aspiration plus lent permet d’exprimer le lait de manière douce et efficace. Cette phase est appelée expression. Cette technologie se base des études faites sur le tètement du bébé pendant l’allaitement.

Après quelques semaines d’utilisation, il est vrai que le Symphony est plus agréable mais l’écart n’est pas non plus énorme.

Pour des raisons esthétiques : j’ai installé mon tire-lait à demeure à côté du canapé dans le salon, donc à la vue de tous. Dans ces conditions, il est plus agréable d’avoir un objet au design plus moderne 🙂

Notre fonctionnement

 

Une fois à la maison nous avons vite trouvé notre rythme de croisière.

Je tire mon lait que l’on donne ensuite à petit koala au biberon. L’avantage d’un biberon de lait maternel, c’est qu’il se conserve beaucoup mieux qu’un biberon de lait en poudre :

Température ambiante Réfrigérateur Congélateur Lait maternel décongelé
4-6 heures de 19 à 26 °C
(66 à 78 °F)
3-8 jours à 4 °C (39 °F)
ou moins
6-12 mois -18 à
-20 °C (0 à 4 °F)
Au réfrigérateur pendant
au max.10 heures.
Ne pas recongeler !

Source : Medela.com

En complément des biberons de lait maternel, nous donnons aussi à petit koala des biberons de lait en poudre quand je n’ai pas pu tirer suffisamment de lait ou que je n’ai pas eu le temps.

C’est donc un allaitement mixte que nous avons adopté et je trouve que ça présente pas mal d’avantages :

  • Petit koala bénéficie des bienfaits du lait maternel
  • Papa peut donner le biberon et donc être plus impliqué
  • Maman peut se reposer, se détendre et même s’absenter puisque papa peut prendre le relais

Il est bien sûr, tout à fait possible de réaliser un allaitement 100% maternel à l’aide du tire-lait. Cela demande juste de l’assiduité pour être sûre d’avoir toujours un biberon en stock quand bébé a faim.

Donner le sein malgré tout

lilinappy-mam-baby-lot-de-2-bouts-de-sein-mam-32
Bout de sein, MAM

J’essaie régulièrement de mettre petit koala au sein mais « au naturel » ça ne fonctionne pas … il n’arrive pas à « s’accrocher »

Mais j’ai trouvé une solution 🙂 les bouts de sein.

Ils sont présentés comme une aide « passagère » à l’allaitement, en particulier en cas de crevasses, mamelons plats ou rétractés, bébé prématuré mais aussi en transition pour reprendre l’allaitement.

En effet, ces embouts en silicone que l’on place sur le sein au moment de la tétée donne à bébé une sensation similaire à celle d’un biberon et sont plus faciles à « accrocher » que le sein.

Grâce à cet accessoire, je peux donner le sein à petit koala. Même si ça fonctionne bien, je ne suis pas une grande fan. L’embout à tendance à glisser et/ou se décoller pendant la tétée occasionnant inondation pour moi et énervement pour petit koala … La plus part du temps je n’arrive pas à rassasier mon fils de cette façon et je suis obligée de compléter avec un biberon … surement un problème de patience de ma part … Et puis je crois que j’abandonne peu à peu l’idée d’allaiter « pour de vrai ». Quitte à pas pouvoir faire les choses « naturellement » autant utiliser le tire-lait qui énerve moins petit koala.

Pour plus d’infos sur les bouts de sein, consultez le site de la Leche League

Conclusion

Si vous rencontrez des problèmes pour allaiter, quel qu’il soit, ne vous découragez pas !! 

Des solutions existent !

N’hésitez pas à en parler, les personnes pour vous écouter sont nombreuses :

  • vos amies
    • vous vous rendrez surement compte, comme moi, que nombreuses sont celles qui ont rencontré des problèmes
  • une sage-femme libérale ou à l’hôpital
    • à l’hopital de Rodez par exemple, une fois par mois une sage femme assure des consultations dédiées à l’allaitement
  • la PMI (Protection Maternelle Infantile) de votre département
  • un consultant en lactation
    • site de l’association pour trouver un consultant près de chez vous
    • des sites comme Grandir Nature, spécialiste de l’allaitement (ils louent des tire-lait) offre un service de conseil gratuit.
Publicités

8 réflexions au sujet de « Comment j’allaite sans donner le sein (ou presque) »

  1. Je me suis reconnu beaucoup dans ce que tu as écrit. Ici troisième mois d’allaitement a 100%. Le meme tire lait que tu avais en premier. Et j’ai bien envie d’introduire le lait infantile pour avoir plus de temps solo. C’est pas toujours facile de tirer assez pour s’absenter longtemps.
    Je redoute un peu ce premier bibi de lait acheté…
    Ps: ici après un biberon j’ai une semaine de ralage au sein donc obligée de mettre des bouts de sein quand je rentre de ma balade

    Aimé par 1 personne

  2. Oh la la, je découvre votre article qui est bien similaire au mien, ainsi que nos expériences. Pour le bout de sein qui glisse, j’ai appris bien plus tard (j’avais le mm souci) que ce n’est pas normal. Il y a plusieurs tailles et marques – en changer et tester.
    ahah j’avais oublié l’engin de torture de la mater…Ahhhh et ce fameux TL Meleda….je l’ai vu longtemps dans mon salon aussi!
    Bon courage, et bons débuts de vie au petit 🙂

    colombes Mum

    J'aime

    1. Moi j’ai été surprise du nombre de mes amies qui ont eut recours au tire-lait ! J’étais loin de m’en douter et ça m’a rassuré. J’aurais aimé le savoir avant
      De manière générale je n’ai pas eu de réflexion et jassumais complètement la « traite » 😝

      Aimé par 1 personne

      1. 😉 j’assumais aussi mais j’ai eu bcp de réflexion du type « tu n’allaite pas réellement » « ca n’a rien à voir tu ne peux pas dire que tu allaite » « ah comme les vaches?! » Certaines réflexions touchent plus que d’autres je trouve!!!!

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s